Notre travail avec les peuples autochtones et les communautés locales

Travailler avec les peuples autochtones et les communautés locales pour faire face à l’urgence climatique mondiale

Ils gèrent et protègent 40 % des paysages de la planète qui sont restés intacts du point de vue écologique. Notre capacité à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C dépend donc de la possibilité pour les PA et les CL de continuer à gérer ces écosystèmes vitaux. Cela signifie qu’ils doivent être associés à la planification et à la mise en œuvre des projets climatiques qui ont un impact sur leur vie.

Il est essentiel que nous collaborions avec les peuples autochtones et les communautés locales pour veiller à ce que le marché volontaire du carbone fonctionne de manière à protéger et à promouvoir leurs droits et leurs moyens de subsistance. Cela accélérera à son tour l’offre de crédits carbone de haute qualité provenant de projets qui sont des chefs de file de projets qui ont un impact sur eux et qui leur sont bénéfiques.

Les peuples autochtones et les communautés locales jouent un rôle important dans les principaux organes décisionnels de notre cadre de gouvernance. Nous avons activement collaboré avec eux lors de l’élaboration de notre cadre d’évaluation et nous sommes déterminés à faire en sorte qu’ils continuent de participer activement à l’élaboration de nos critères de contrepartie centrale à haute intégrité.

Conseil d’administration

Depuis la création du Conseil de l’intégrité, trois sièges de son conseil d’administration ont été réservés aux voix des PA et des CL.

Ces sièges sont actuellement occupés par:

• Jennifer Corpuz, responsable de la politique mondiale et du plaidoyer pour Nia Tero;

• Francisco Souza, membre du conseil d’administration de l’ICVCM ; et

• Kanyinke Sena, directeur du comité de coordination des peuples autochtones d’Afrique.

À la différence des représentants de l’industrie au sein de notre conseil d’administration, les membres des PA et des CL au sein de notre conseil d’administration sont des membres votants qui participent pleinement et qui s’engagent de manière proactive dans l’élaboration et l’approbation des décisions et des résultats.

Groupe d’experts

Le groupe d’experts (GE), un organe consultatif qui est également soutenu par un groupe d’experts en la matière, bénéficie également de la présence de membres indépendants ayant une grande expérience du travail avec les PI et les CL, notamment:

• Daniel Ortega-Pacheco, coprésident du groupe d’experts et directeur de BIOCARBON

• Tuntiak Katan, conseiller expert et coordinateur général de l’Alliance mondiale des collectivités territoriales

• Felipe de Leon, conseiller indépendant et consultant international dans le domaine du changement climatique

• Sue Phillips, directrice générale de Gender Tech Enterprises.

Le forum d’engagement des PA et des CL dans le cadre du VCM

Le forum d’engagement des IPs et des LCs VCM